Subscribe
EN
  • EN
  • RU
  • FR
  • DE
  • CN
  • JP

  • 12.02.2018

    A propos des animaux sauvages dans les cirques

    • Description

      Véronique LUDDENI

      Vice-présidente du SNVEL*

      Membre du Conseil national
      de la protection de la nature

      Pierre BUISSON 

      Président du SNVEL

      Bruno KUPFER 

      Florence OLLIVET-COURTOIS 

      Tribune libre

      Les organisations professionnelles vétérinaires sont interrogées par One Voice pour connaître leur position concernant l'avis de la Fédération vétérinaire européenne (FVE) sur la question de la présence des animaux sauvages dans les cirques itinérants. Il doit être affirmé ici clairement que le but de la démarche de l'association One Voice est d'aboutir à l'interdiction de toute présence animale dans les spectacles et que nous ne partageons pas cet objectif.

      Les vétérinaires, représentés par le SNVEL*, interviennent dans l'ensemble des lieux de présence des animaux pour apporter les soins que leur état nécessite. Ce sont leurs interventions qui assurent le respect d'un aspect fondamental du bien-être animal : l'accès aux soins.

      La question posée doit tout d'abord être bordée par deux définitions :

       celle des animaux sauvages : quels sont les animaux visés ? La faune sauvage captive issue de la reproduction en captivité ne relève pas de cette définition ; or, la quasi-totalité des animaux présentés par les cirques sont issus de ce mode de reproduction et, en aucun cas, prélevés dans le milieu naturel ;

      - celle des cirques itinérants : quelle réalité recouvre ce terme ? Les exigences de l'arrêté du 18 mars 2011 (" les animaux doivent être entretenus et entraînés dans des conditions qui visent à satisfaire leurs besoins biologiques et comportementaux, à garantir leur sécurité, leur bien-être et leur santé ") fixent, pour chaque espèce, un niveau technique de conditions d'hébergement.

      A la suite de la position exprimée par la FVE et à la lumière de ces deux définitions, la profession doit se faire entendre, éclairée des éléments scientifiques actualisés. 

      Comme souvent dans notre pays, les textes de loi sont nombreux mais leur application dénuée de moyens suffisants. Il est cependant évident que le contrôle des installations itinérantes est plus complexe que celui des installations fixes.

      Lisez ici

    • Url / Website